Risultati (1 - 30) di 22621
Les Fleurs du mal: BAUDELAIRE Charles

BAUDELAIRE Charles

Editore: Poulet-Malassis & De Broise (1857)

Antico o usato
Copia autografata
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 195.500,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 18,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Poulet-Malassis & De Broise, 1857. Couverture rigide. - Poulet-Malassis & De Broise, Paris 1857, 12,1x18,8cm, relié. - Édition originale, imprimée sur vélin d'Angoulême, avec les coquilles habituelles et comportant les six poèmes condamnés, un des quelques exemplaires remis à l'auteur et «?destinés à des amis qui ne rendent pas de services littéraires?». Reliure en plein maroquin émeraude, dos janséniste à quatre nerfs, contreplats doublés de maroquin grenat encadrés d'un filet doré, gardes de soie dorée brochée à motifs de fleurs stylisées japonisantes, les suivantes en papier à la cuve, couvertures dite de troisième état (comportant deux restaurations marginales au second plat) et dos conservés, toutes tranches dorées sur témoins, étui en plein papier à la cuve bordé de maroquin. Reliure signée de Marius Michel. Précieux exemplaire enrichi d'un envoi autographe signé de l'auteur au crayon sur la page de faux-titre?: «?à M. Tenré fils, souvenir de bonne camaraderie, Ch. Baudelaire?» et de trois corrections autographes, au crayon pages 29 et 110 et à l'encre page 43. Exceptionnelle dédicace à un ami d'enfance, banquier et intellectuel, un des rares envois d'époque qui ne soient pas motivés par les nécessités judiciaires ou par les intérêts éditoriaux. En effet, même les quelques exemplaires sur Hollande furent en grand partie consacrés à des offrandes stratégiques afin de contrer ou d'atténuer les foudres de la justice qui, en juin 1857, n'a pas encore rendu son jugement. Poulet-Malassis en gardera un souvenir amer?: «?Baudelaire a mis la main sur tous les exemplaires papier fort et les a adressés comme moyens de corruption à des personnages plus ou moins influents. Puisqu'ils ne l'ont pas tiré d'affaire, je crois qu'il ferait bien de les leur redemander.?» La correspondance de Baudelaire permet de cerner assez précisément les différents types de dédicaces que fit le poète à la parution de son recueil. Il adresse lui-même une liste à de Broise pour mentionner les dédicataires des envois de presse, principalement de possibles intercesseurs judiciaires et des critiques littéraires influents. Le poète requiert ensuite «?vingt-cinq [exemplaires] sur papier ordinaire, destinés à des amis qui ne rendent pas de services littéraires?». Une lettre à sa mère nous apprend qu'il n'en a obtenu que vingt. Quelques-uns furent adressés dès juin 1857 à ses amis, dont celui de Louis-Ludovic Tenré. D'autres furent conservés par le poète ou offerts tardivement comme ceux de Achille Bourdilliat et Jules de Saint-Félix. Si Tenré, cet ami d'enfance que Baudelaire vient de retrouver en décembre 1856, est honoré, dès la publication des Fleurs du Mal, d'un des rares exemplaires personnels du poète, soigneusement corrigé des trois coquilles qu'il a immédiatement repérées, ce n'est pas en considération d'un service rendu ou en vue d'un bénéfice immédiat. Cependant, comme toujours chez Baudelaire, ce n'est pas non plus en simple «?souvenir de bonne camaraderie?» qu'il adresse son uvre maîtresse à ce compagnon de pension du collège Louis-le-Grand. Dès 1848, Louis-Ludovic Tenré a pris la succession de son père, l'éditeur Louis Tenré qui, à l'instar de quelques autres grands éditeurs, s'est reconverti dans l'investissement, le prêt et l'escompte exclusivement adressé aux métiers du livre. Ces libraires banquiers ont joué un rôle essentiel dans la fragile économie de l'édition et ont contribué à l'extrême diversité de la production littéraire du XIXème siècle, soutenant l'activité de petits mais audacieux éditeurs et en liquidant d'autres à grand fracas judiciaires. En décembre 1856, Baudelaire annonce à Poulet-Malassis qu'il a déposé chez cet «?ancien camarade de collège?» un billet à ordre périmé que Tenré, par amitié, a bien voulu accepter. Il s'agit justement du premier acompte pour «?le tirage à mille exemplaires [d'un recueil] de vers intitulé Les Fleurs du Mal?». Avec cet exemplaire tout juste sorti des presses, Baudelaire offre ainsi à Tenré le précieux fruit du travail escompté par son nouveau banquier. C'est le début d'une longue relation financière. Parmi tous les escompteurs de Baudelaire, Louis-Ludovic Tenré sera le plus favorable au poète et le seul auquel soit adressée une uvre dédicacée. Dans son ouvrage Les Patrons du Second Empire, banquiers et financiers parisiens, Nicolas Stokopf consacre un chapitre à Louis-Ludovic Tenré et évoque la relation privilégiée entre le poète et ce financier atypique et érudit, consul du Paraguay et spécialiste de l'Amérique Latine, également auteur d'un important ouvrage Les états américains publié à l'occasion de l'Exposition Universelle de 1867 dont il était un des commissaires. Même les innombrables aléas financiers du poète ne terniront jamais durablement leur entente. La confiance que lui accorde ce fils d'éditeur n'est pas étrangère à son intérêt pour la littérature comme en témoigne l'excellent état de conservation de l'exemplaire que lui offre Baudelaire. Cité à de nombreuses reprises dans sa correspondance, et dans son «?carnet?» - sorte d'agenda poétique rédigé entre 1861 et 1863 - Louis-Ludovic Tenré devient rapidement le principal interlocuteur financier du poète dont la vie est pourtant marquée par la crainte de ses créanciers. «?Il y a une formidable incohérence entre l'intelligence éblouissante de Baudelaire et le chaos de sa vie matérielle. Il passe son temps dans sa correspondance à courir après l'argent, ses lettres ne parlent presque que de cela. Il est incapable de gérer un budget de 200 francs par mois et fait des dettes partout, alors qu'il n'en a pas le droit, puisqu'il est sous tutelle. Pire encore?: sa rente lui sert uniquement à payer les intérêts des emprunts qu'il contracte à des taux très élevés. C'est le cercle vicieux?: il creuse lui-même son propre gouffre financier.?» (Baudelaire, Marie-Christine Natta) Les exemplaires des Fleurs du Mal de 1857 dédicacés comptent parmi les plus prestigieuses pièces bibliophiliques et occupent depuis longtemps une place de choix dans les grandes collections. Codice articolo 65388

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 1.

Exceptionnelle réunion de 10 romans dont les: James Fenimore Cooper

Descrizione: Couverture rigide. Condizione: Bon. James Fenimore Cooper Exceptionnelle réunion de 10 romans dont les deux éditions originales les plus rares (The Water Witch & The Wept of Wish-ton-Wish) ainsi que quatre éditions originales rares voire très rares (The Prairie, The Red Rover, The Bravo & The Heidenmauer). Chaque roman en 3 volumes. 1. The Water Witch or the Skimmer of the Seas. Dresden, printed for Walther, 1830. Edition originale, une des plus grandes raretés de la littérature américaine. On estime qu?une quinzaine d?exemplaires de cette édition ont survécu (notre exemplaire ne semple pas connu). Cette édition parut avant le 18 septembre 1830. L?édition de Londres parait le 14 octobre 1830 et celle de Philadelphie le 11 décembre 1830. Le but de de cette première édition, à tirage plus réduit, était d?éviter les contrefaçons en envoyant les exemplaires aux libraires des différents pays. Spiller & Blackburn, 12. 2. The Borderers or the Wept of Wish-ton-Wish. Paris, Galignani [Florence, Molini], 1829. Edition originale, une des plus grandes raretés de la littérature américaine. Il n?y a pas d?estimation du nombre d?exemplaires subsistants mais cette ?uvre ne passe que très rarement sur le marché, plus rarement que The Water Witch. Comme The Water Witch, l?édition de Florence fut tirée à peu d?exemplaires afin de les envoyer aux différents libraires français, anglais et américains. Spiller & Blackburn savaient, lors de leur publication de 1903, que cette édition fut envoyée de Paris le 25 mai 1829 aux différents libraires. En 1974, cette remise en vente par Galignani fut découverte par l?American Antiquarian Society et ce fut considéré comme l?acquisition la plus importante de cet auteur cette année-là. Galignani avait juste changé la page de titre, gardant notamment le faux-titre indiquant l?impression à Florence. Spiller & Blackburn, 11. 3. The Prairie, a Tale. Paris, Bossange, 1827. Première édition imprimée, très rare, mais qui fut mise en vente après l?édition de Londres. De fait, comme pour les deux ouvrages précédents, cette impression fut faite afin que l?ouvrage paraisse partout en même temps, y compris les traductions en français et en allemand (ce dernier point est confirmé par le faux-titre de la première traduction française). Autrement dit, le but était que toutes les éditions paraissent en même temps. En pratique, on sait qu?après l?impression pour Bossange, l?édition de Londres fut mise en vente le 21 avril 1827, celle de Philadelphie le 17 mai 1827. L?édition française fut mise en vente le 25 ou le 28 avril 1827, donc avant l?édition de Philadelphie, contrairement à ce qu?affirment Spiller & Blackburn. Spiller & Blackburn, 8. 4. The Red Rover. Paris, Baudry & Galignani, 1827. Véritable édition originale en langue anglaise. Elle parut le 27 novembre 1827 à Paris, quelques jours avant l?édition de Londres, le 30 novembre, et surtout bien avant celle de Philadelphie le 9 janvier 1828. Edition originale rare, peu présente sur le marché (seulement un seul exemplaire passé aux enchères depuis une vingtaine d?années). Spiller & Blackburn, 9. 5. The Bravo, a venitian story. London, Colburn and Bentley & Paris, Galignani, 1831. Véritable édition originale de ce roman imprimé par Henry Baylis et publié par Colburn & Bentley. L?exemplaire que nous proposons ici a ses pages de titres changées par Galignani qui a mis en vente des exemplaires de l?édition de Londres en ajoutant son nom sur la page de titre et en mettant le nom de l?auteur qui n?était pas clairement indiqué sur la page de titre originelle. Cette version ne semble pas connue. L?édition de Londres fut mise en vente le 15 octobre 1831, plus d?un mois avant celle de Philadelphie, le 29 novembre 1831. Spiller & Blackburn, 13. 6. The Heidenmauer of the Benedictines. London, Colburn and Bentley & Paris, Galignani, 1832. Véritable édition originale de ce roman imprimé par Bentley et publié par Colburn & Bentley. L?exemplaire. Codice articolo 007738

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 2.

JOURNAL D?UN VOYAGE AUTOUR DU MONDE, PENDANT: ROQUEFEUIL (CAMILLE-JOSEH DE.

Descrizione: PONTHIEU, LESAGE, GIDE FILS, LIBRAIRES., 1823. 2 TOMES EN 2 VOLUMES IN-8 (13,5 X 20,8 X 5,5 CENTIMETRES ENVIRON) DE XLIX + (1) + 344 ET (4) + 407 PAGES, RELIURE LEGEREMENT POSTERIEURE 1/2 VEAU VERT, DOS LISSE ORNE DE FILETS DORES, TITRE DORE. AVEC 2 CARTES REPLIEES EN FIN DE VOLUME: NORD-OUEST DE L?AMERIQUE DU NORD DANS LE TOME 1 ET GRANDE MAPPEMONDE GRAVEE PAR CHASSANT DANS LE TOME 2. EDITION ORIGINALE TRES RARE DE CE RECIT IMPORTANT POUR LA CONNAISSANCE DU PACIFIQUE NORD AU DEBUT DU XIX° SIECLE. (CHADENAT 1196. - FORBES 569, - SABIN, 73149). LA CIRCUMNAVIGATION DE ROQUEFEUIL DURA 3 ANS ET LE MENA AU CHILI, AU PEROU, EN CALIFORNIE, EN ALASKA, A HAWAII ET EN CHINE. CE RECIT CONTIENT DES RENSEIGNEMENTS SUR LE COMMERCE DES PEAUX ET DU BOIS DE SANTAL ENTRE LES ANGLAIS, LES AMERICAINS ET LES CHINOIS, DES OBSERVATIONS SUR LA NAVIGATION PRES DES COTES NORD-OUEST DE L?AMERIQUE DU NORD, ET UNE DESCRIPTION TRES COMPLETE DE LA VIE ET DES MOEURS DES PEUPLES AMERINDIENS DES ILES KODIAK EN ALASKA ET DE LA COLOMBIE BRITANNIQUE (NOOTKA). ON Y TROUVE AUSSI DES DETAILS SUR LE PORT DE SAN-FRANCISCO, LE PAYS ET LES MISSIONS DE CALIFORNIE. ROQUEFEUIL NOUS A AUSSI LAISSE L?UNE DES PLUS ANCIENNES, SINON LA PREMIERE, DESCRIPTIONS FRANCAISES D?HAWAII, ARCHIPEL QU?IL VISITA DU 8 AU 26 JANVIER 1819. CELLE-CI RENFERME NOTAMMENT DES DETAILS SUR LES HABITANTS ET LA SITUATION POLITIQUE DE L?ILE A LA FIN DU REGNE DE KAMEHAMEHA (+ MAI 1819). CETTE DESCRIPTION NE SERA PAS REPRISE DANS L?EDITION ANGLAISE PARUE EN 1823. LE CAHIER 18 DU TOME 2 (PAGES 273 A 288) A ETE RELIE EN DOUBLE. QUELQUES RARES ROUSSEURS, SINON TRES BEL EXEMPLAIRE. Codice articolo 3161

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 3.

FRANK, Robert

Editore: New York: Grove Press, Inc., (1959)

Antico o usato
Rilegato

Quantità: 1

Da: Oliver J. Wood (London, Regno Unito)

Valutazione venditore: 5 stelle

Aggiungere al carrello
EUR 17.875,14
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 21,98
Da: Regno Unito a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: New York: Grove Press, Inc., 1959. Hardcover. Condizione: Fine. Condizione sovraccoperta: Near Fine. Oblong 8vo (183 × 207 mm), pp.[iv], vi, [170]. 83 black-and-white photographs printed in gravure. Plain endpapers; light spotting to top edge, minor offsetting from jacket. Black cloth-covered boards, spine lettered in gilt. Black-and-white photo-illustrated dust-jacket, white, text in black; black, red, and white collage by Alfred Leslie on the lower panel; very lightly toned, short closed tear to top edge of front and rear panels, minor rubbing to spine and wear to edges. A fine copy in a near-fine dust-jacket of a book that is usually found in inferior condition. First American edition of Frank s masterpiece, following Robert Delpire s Les Américains published in France the previous year. It follows a careful and complex sequence, with four chapters each introduced by a photograph of the American flag. In his successful application for the Guggenheim grant that allowed him to make this work Frank wrote: The project I have in mind is one that will shape itself as it proceeds The material is there; the practice will be in the photographer s hand, the vision in his mind. Between April 1955 and June 1956 he set out on a series of trips across America. His aim was to complete a body of work that would be a broad, voluminous picture record of things American, past and present A visual study of a civilisation . For this, the defining edition, Frank stripped the texts which appeared opposite the photographs in Delpire s edition and added an introduction by Jack Kerouac, who writes, What a poem this is, what poems can be written about this book of pictures some day by young new writers. Whether tis the milk of humankind-ness, or human-kindness, Shakespeare meant, makes no difference when you look at these pictures. Better than a show. Robert Frank, Swiss, unobtrusive, nice, with that little camera that he raises and snaps with one hand he sucked a sad poem right out of America onto film, taking rank among the tragic poets of the world. Like Vladimir Nabakov, Frank saw 1950s America as no American could have seen it, the loneliness, alienation, rootlessness, and sadness of automobile-happy mid-century America . David Levi Strauss referred to the French edition as sociology, whereas the American edition is poetry. And as Kerouac writes Anybody doesn t like these pitchers don t like potry, see? With this book Frank galvanised photography for his generation, and has influenced, in some way, every other since. Roth A., The Book of 101 Books: Seminal Photographic Books of the Twentieth Century pp.150-1; Parr, M. and Badger, G., The Photobook: A History vol.I p.247; Roth, A., The Open Book: A History of the Photographic Book from 1878 to the Present pp.176-7; Auer, M. and M., 802 photo books from the M + M Auer collection p.375. Codice articolo ABE-1496745845157

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 4.

Philosophie d'amour de M. Léon Hébreu: ABRAVANEL (DIT LEóN

ABRAVANEL (DIT LEóN HEBREO (LéON L'HéBREU)) Judah

Editore: Guillaume Rouillé (1551)

Antico o usato
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 17.250,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 18,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Guillaume Rouillé, 1551. Couverture rigide. - Guillaume Rouillé, Lyon 1551, petit in-8 (10,5x17,5cm), 675 pp. (44 p.), relié. - Édition originale de la traduction française des Dialoghi d'amore donnée par Denis Sauvage, sieur du Parc. La page de titre est ornée d'un très bel encadrement gravé sur bois d'après une composition de Pierre Vase. Très belle impression lyonnaise en caractères italiques, avec lettrines et ornements. Exemplaire entièrement réglé de rouge, 28 lignes par page. Reliure lyonnaise de l'époque, dos remonté (rebacked) sur une demi reliure en veau, dos lisse richement orné d'arabesques et pointillés dorés, plats ornés en leur centre d'un grand motif typographique doré sur fond de pointillés dorés, larges arabesques et entrelacs en écoinçons, toutes tranches dorées et ciselées d'arabesques végétales. Ex-libris de la bibliothèque de James Toovey encollé sur le premier contreplat, celui de Samuel Putnam Avery réalisé par le peintre et graveur anglais Charles William Sherborn collé sur la première garde, tampon à sec de la bibliothèque Gianni de Marco sur la garde suivante. Deux ex-libris manuscrits anciens sur la page de titre. Libraire et éditeur, James Toovey (1813-1893) fut également un important bibliophile. Il acquit la bibliothèque du château de Gosford, en Irlande du Nord, en 1878. Après sa mort, ses livres furent vendus en partie aux enchères en 1894, alors que son fils en garda une autre partie qui fut vendue ensuite en 1899 à M. J. Pierpont Morgan, fondateur de la Morgan Library de New York. Samuel Putnam Avery (1822-1904), marchand d'art et connaisseur fut nommé commissaire chargé du département des arts américains de l'Exposition Universelle à Paris. Fondateur et pendant longtemps administrateur du Metropolitan Museum of Art de New York, il fut également un grand collectionneur d'estampes et d'ouvrages rares établis dans de superbes reliures. Cet ouvrage de grande facture, l'une des plus belles réalisations de l'imprimerie lyonnaise alors à son apogée, est emblématique d'une période charnière de l'histoire de la langue française renaissante, deux ans après la publication de la Défense et illustration de la langue française de Joachim du Bellay. La traduction de Denis Sauvage, dédiée à Catherine de Médicis, fait date dans l'histoire de la langue française. Correcteur de l'éditeur Guillaume Rouillé, Sauvage se convertit un temps à la Réforme et fut - à l'instar de Froissart et de Commines - l'historiographe du roi Henri II. Particulièrement sensible à la réforme de la langue française il n'hésita pas dans cet ouvrage à inventer de nombreux néologismes. Ce sont au total plus d'une centaine de mots qui sont ainsi répertoriés dans le glossaire qu'il dresse à l'attention du lecteur en fin de volume. Plusieurs de ces termes ont d'ailleurs aujourd'hui été adoptés par l'usage?: astuce, bénévole, dimension, immédiatement (contrairement à médiatement), moteur, etc. L'éditeur Guillaume Rouillé, formé à l'imprimerie à Venise, fut quant à lui l'un des premiers en France à se conformer aux règles de l'orthographe modernisée que Ronsard venait de préconiser quelques mois plus tôt. Judah Abravanel (ou Léon l'Hébreu, 1460-1521), cabaliste juif refusant de se convertir au christianisme, fut contraint en 1492 de quitter la Castille pour Gênes où il exerça la médecine. Ses dialogues contribuèrent, avec ceux de Marsile Ficin, à la diffusion en France d'un néo-platonisme étroitement lié au mouvement humaniste. Les poètes du cénacle lyonnais puis ceux de la Pléiade accueillirent avec enthousiasme la Philosophie d'amour. On en retrouve en outre un exemplaire parmi les 105 volumes répertoriés de la bibliothèque de Montaigne qui s'amusera de l'immense succès du texte?: «?Mon page faict l'amour, lisez-luy Léon Hébreu et Ficin.?» Son influence traversera pourtant le temps, un siècle plus tard Spinoza lui empruntera le concept d'amour intellectuel de Dieu. Bel et rare exemplaire, établi dans une luxueuse reliure lyonnaise de la Renaissance et ayant notamment appartenu à Samuel Putnam Avery, fondateur du Metropolitan Museum of Art de New York. [AUTOMATIC ENGLISH TRANSLATION FOLLOWS] ABRAVANEL Judah (known as LEÓN HEBREO or LEO THE HEBREW) Philosophie d'amour de M. Léon Hébreu Guillaume Rouillé, Lyon 1551, small in-8 (10,5 x 17,5 cm), 675 pp (44 p.), contemporary full morocco First edition of the French translation of Dialoghi d'amore by Denis Sauvage, sieur du Parc. The title page is decorated with a very beautiful border engraved in wood based on a composition by Pierre Vase. A very beautiful Lyon print in italic characters, with ornamental initial letters and decorations. Copy entirely red ruled, 28 lines per page. Contemporary Lyon binding, restored boards and spine entirely lined in full brown morocco, spine richly decorated with arabesques and gilt stippling, the center of the boards decorated with a large typographic gilt motif against a background of gilt stippling, large arabesques and interlacings in the corner pieces, all edges gilt and gauffered with vegetal arabesques. A James Toovey library ex-libris glued on the inside of the first board, that of Samuel Putnam Avery produced by the English painter and engraver Charles William Sherborn glued on the first endpaper, the Gianni de Marco library's dry stamp on the following endpaper. Two old, handwritten ex-libris on the title page. Librarian and publisher, James Toovey (1813-1893) was also an influential bibliophile. He acquired the Gosford Castle library in Northern Ireland in 1878. After his death, his books were sold in part at auction in 1894, while his son kept the other part which was then sold in 1899 to Mr J. Pierpont Morgan, founder of the Morgan Library in New York. Samuel Putnam Avery (1822-1904), art dealer and expert, was named commissioner in charge of the American art department at the Exposition Universelle in Paris. Founder and longstanding director of the Metropolitan Museum of Art in New York, he was also a great collector of prints and rare books with supe. Codice articolo 65642

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 5.

Aggiungere al carrello
EUR 16.623,27
Convertire valuta
Spese di spedizione: GRATIS
In U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: 1877. No Binding. Condizione: Please Contact Seller. On November 15, 1777, the Continental Congress met and selected the name "The United States of America" for the thirteen colonies that formed a government under the Articles of Confederation. One month later, the French decided to recognize American independence, after learning of the American victory at Saratoga, and the defeat of Burgoyne. By January 8th, the French foreign minister Charles Gravier, Comte de Vergennes, informed American envoys that France was ready to engage in an alliance. This spectacular first edition French map was copied from British sources and shows the theater of conflict between the Americans and British during the third year of the War of Independence. It depicts British troop positions at Germantown and Frankfort, Pennsylvania. The only military notation on the map is the one American victory against the French at Saratoga, which was instrumental in bringing France into the war on the American side. Engraving Carte du theatre de la guerre entre les Anglais et les Americains: dressee d'apres les cartes Anglaises les plus modernes.Paris, 1877. 1777 Size: Unframed: 30 1/4" x 21". Book. Codice articolo 100140D

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 6.

Masque mortuaire en plâtre à patine: J.-M. Charcot

J.-M. Charcot

Antico o usato
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Da: PRISCA (Paris, ., Francia)

Valutazione venditore: 3 stelle

Aggiungere al carrello
EUR 12.000,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 9,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: 1893. Couverture rigide. Condizione: Très bon. Edition originale. J.-M. Charcot : Masque mortuaire en plâtre à patine brune. Patine doré jaune d ictère. Hauteur: 31 cm largeur 20 cm. Charcot est mort le 16 août 1893 au lac des Settons au cours d un voyage d agrément entrepris pour se reposer d une période harassante de travail avec deux de ses élèves et amis, Isidor Straus et Debove. Il est terrassé par un dème du poumon et meurt quelques heures après la crise. Ses amis sont désarmés, choqués, par la brutalité de cette attaque. Le masque a été réalisé par Charmet le matin même de l arrivée du corps à Paris, le 19 août 1893. Debove avait demandé à Brouardel, le père de la médecine légale française et élève de Charcot, des conseils pour réaliser ce masque. Celui - ci lui suggéra immédiatement Charmet. Il voulait en cela suivre les exigences d authenticité du Maître. Brouardel lui avait dit « si tu demandes aux autres, ils appelleront naturellement Richer », ce à quoi Debove avait rétorqué qu il voulait avoir un masque du maître tel qu il avait été et non pas un artefact embelli et magnifié. Paul Richer, neurologue, professeur aux beaux - arts était le « plasticien » de l école de la Salpêtrière. Quand Charcot avait voulu se faire élire à l Académie la coutume étant qu un médecin s y présente, auréolé, parmi ses titres et travaux, de publications artistiques, littéraires, témoignant d une sensibilité humaniste c est vers Richer qu il s était tourné pour écrire ses deux publications sur le grotesque, le difforme dans l art. La neurologie française était alors la première du monde et Charcot, le médecin le plus éminent sur cette terre, le tsar, les tycoons américains, les premiers multimilliardaires, le sultan de l Empire Ottoman, tout le monde se pressait chez lui. La bataille faisait rage autour du vieux maître, pour prendre sa succession, Déjerine, Pierre Marie, ennemi s mortels à la Faculté, Alix Joffroy à Sainte - Anne, Brissaud en embuscade . Debove et Straus quoique amis personnels de Charcot était de « petits » élèves. Il fallait faire vite. Brouardel sensible a leurs inclinations véristes, dépêche à sept heures du matin, le corps à peine arrivé à l hôtel particulier du Maître, 217 Boulevard Saint - Germain , un jeune mouleur, Charmet qui travaillait pour l Institut de Médecine Légale de Paris. Le moule est réalisé. Paul Richer arrive, on lui dit qu il est trop tard. Il en sera tiré trois exemplaires, deux avec cette patine doré pour Debove et Straus, un pour la Faculté avec une patine orangée imitant la chair. Le moule fut ensuite brisé et placé dans la petite chapelle Charcot au Cimetière Montmartre, à côté de la porte de bronze verdi. Debove à sa mort léguera le sien à la Salpêtrière, il est toujours visible dans une petite vitrine à la Chapelle. L autre fut conservé longtemps dans la famille d Isidor Straus avant de réapparaitre aujourd hui. Le troisième, d abord à la Faculté, fut transporté au Musée d Histoire de la Médecine. Les v ux de Debove et Straus sont exaucés : nous avons devant nous le maître tel qu il fut en réalité. Avec cette bouffissure très XIXe siècle du visage, les cernes marqués, les plis, les yeux vides, comme un acteur de théâtre japonais mort à soixante - huit ans, juste un an avant le début de l affaire Dreyfus qui fera basculer la France dans une autre époque. Codice articolo ABE-15962550044

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 7.

L'une des plus sublimes lettres de Fernand: LEGER Fernand

LEGER Fernand

Antico o usato
Copia autografata
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 11.500,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 18,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: 1915. Pas de couverture. - La Maison-Forestière (Argonne) 28 mai 1915, 13,4x21,3cm, 4 pp. sur un feuillet double. - Fabuleuse lettre autographe du peintre Fernand Léger rédigée en première ligne durant la bataille d'Argonne, adressée au marchand d'art parisien Adolphe Basler. 92 lignes à l'encre noire, quatre pages sur un feuillet double, daté par Léger du 28 mai 1915. La lettre autographe est présentée sous une chemise en demi maroquin vert sapin, plats de papier vert à motif stylisé, contreplats doublés d'agneau vert, étui bordé du même maroquin, ensemble signé Goy & Vilaine. La lettre a été choisie pour l'anthologie de Cécile Guilbert, Les plus belles lettres manuscrites de Voltaire à Édith Piaf, Robert Laffont, 2014. Véritable chef-d' uvre de la correspondance, cette exceptionnelle missive de Fernand Léger révèle l'importance fondamentale de l'expérience des tranchées sur son uvre à venir. Mobilisé dans les troupes du Génie en 1914, Léger reste deux ans en poste sur le front d'Argonne, dans le secteur de la Maison-Forestière, d'où il écrit cette lettre le 28 mai 1915, «?pendant que les obus [lui] passent au-dessus de la tête?». En toute liberté de ton et de forme, la lettre surprend par le charme célinien de son style et annonce la période «?mécanique?» de sa peinture d'après-guerre. On assiste entre les lignes à l'éveil de sa conscience politique au contact des hommes rencontrés sur le front, dont le mérite et la bravoure marquèrent durablement le peintre. Son analyse particulièrement lucide de l'inhumanité de la guerre place cette missive parmi les plus belles lettres de combattant de la première Guerre Mondiale. Fernand Léger répond à Adolphe Basler, critique d'art polonais, qui fut le secrétaire de Guillaume Apollinaire et négociant de tableaux. Basler fit probablement la rencontre de Léger autour de 1910, alors que celui-ci fréquentait la «?bande à Picasso?» et subissait fortement l'influence du cubisme aux côtés de Derain, Maurice de Vlaminck et Max Jacob. S'essayant au monochrome puis à l'abstraction, Léger applique les préceptes de décomposition des formes et de distorsions de perspectives. Son travail auprès des cubistes devient prémonitoire de l'apocalypse à venir. Quelques années plus tard, ce vocabulaire cubiste devient en effet pour Léger la parfaite illustration de la guerre, qu'il décrit ainsi à Basler?: «?C'est linéaire et sec comme un problème de géométrie. Tant d'obus en tant de temps sur une telle surface, tant d'hommes par mètre et à l'heure fixe en ordre.?» Plus que jamais, l'innovation cubiste permet de traduire le monde contemporain oscillant entre rationalisme et chaos. Le contact des tranchées opère chez le peintre un véritable bouleversement tant intellectuel qu'artistique. Comme le remarque Blaise Cendrars «?cest à la guerre que Fernand Léger a eu la révélation soudaine de la profondeur d'aujourd'hui.?». Léger confie à Basler sa vision d'une guerre industrielle, inhumaine et dépersonnalisée?: «?Le flottement c'est fini. C'est une guerre sans «?déchet?», une guerre moderne. Tout vaut. Tout s'organise pour un maximum de rendement. Cette guerre-là, c'est l'orchestration parfaite de tous les moyens de tuer, anciens et modernes. C'est intelligent jusqu'au bout des ongles. C'en est même emmerdant, il n'y a plus d'imprévu?». Cette pertinente analyse de Léger se traduisit dans ses toiles d'après-guerre par une véritable esthétique du calcul et de l'équilibre, un «?rendement pictural?», à l'image de la guerre moderne à laquelle il prit part. Chez Léger en effet, la leçon cubiste s'accompagne d'une profonde réflexion sur la modernité et «?les hommes modernes?» qu'il désire représenter dans sa peinture. La lettre révèle la gestation de son style pictural d'après-guerre, gardant la fragmentation cubiste tout en faisant vibrer ses toiles de couleurs et de motifs saisis au contact des tranchées. En effet, Léger donne à Adolphe Basler un aperçu de sa célèbre «?période mécanique?» des années 1920, dont on peut voir une préfiguration dans la prophétique sentence?: «?Tout cela se déclenche mécaniquement?». Les armes de destruction massive hantent le quotidien de l'artiste-soldat autant qu'elles l'inspirent?: «?C'est terrible une attaque, quand des bonhommes qui pendant des heures ont subi une préparation d'artillerie infernale aplatis dans des trous, réduits à l'état de pauvres petites choses, quand on donne l'ordre à ces hommes-là de sortir de leur abris, de franchir un parapet et d'aller sur des mitrailleuses avec leur baïonnette?». à la suite de cette expérience, les structures tubulaires et circulaires des obus, mitrailleuses et baïonnettes furent élevées au rang de langage pictural. Léger avait compris que la peinture devait entrer en compétition avec l'objet manufacturé, et prendre en marche le train de la modernité. Entre droites et courbes, il les emploie en tant que sujet propre (Eléments mécaniques, 1920, Metropolitan museum of Art, Les Hélices, 1918, Museum of Modern Art) ou matériau pour ses portraits (Le Mécanicien, 1919, Boston Museum of Fine arts). Ses camarades soldats «?réduits à l'état de pauvres petites choses?» donnent naissance à une anatomie nouvelle, composée de formes géométriques restreintes?: cubes pour la tête et le tronc, tubes circulaires pour les bras, cercles pour les articulations. Léger dévoile une nouvelle fois ses talents de visionnaire par un passage d'une clairvoyance saisissante sur les enjeux véritables de la guerre, qu'il devine dans cette lettre dès le début de l'année 1915. Il anticipe la défaite allemande dans la course aux armes de pointe, effectivement battue sur le plan technique deux ans plus tard avec l'arrivée des chars d'assaut américains?: «?Les Boches ont cela d'épatant qu'ils font la guerre avec des moyens les plus modernes possibles. Ils ont parfaitement raison. Mais où ils ont eu tort c'est de ne pas avoir su les employer assez supérieurement dès le début et assez vite pour empêcher les autres de juger leurs trucs et de leur retourner la balle?. Codice articolo 64417

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 8.

Lines of My Hands.: Robert Frank

Robert Frank

Editore: Yugensha, Tokyo (1972)

Antico o usato
Copia autografata
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 10.158,67
Convertire valuta
Spese di spedizione: GRATIS
In U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Yugensha, Tokyo, 1972. Limited first edition of Frank's memorable autobiography in photographs, one of 500 copies. Folio, original black cloth, slipcase with mounted cover photograph, original shipping carton. Presentation copy, inscribed by Robert Frank. In fine condition, with the shipping carton in fine condition. This candid book includes a number of images from Robert Frank's best-known work, Les Americains, a collection of documentary photographs of everyday American life during the 1950s, particularly among the Beats. Also contains photographs of Frank's family, and images made during his travels abroad in Peru, Spain, England, France. "The publication in Japan was confirmation that the stream-of-consciousness style was the prevailing mode in Japanese photography" (Parr & Badger). Codice articolo 2706

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 9.

LEON PINELO (Antonio de).

Editore: Madrid, Juan Gonzalez, 1629. 1629 (1629)

Antico o usato
Prima edizione

Quantità: 1

Da: JF LETENNEUR LIVRES RARES (Saint Briac sur mer, Francia)

Valutazione venditore: 4 stelle

Aggiungere al carrello
EUR 9.500,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 9,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Madrid, Juan Gonzalez, 1629. 1629, 1629. 1 vol. petit in-4° (230 x 167 mm.) de: [1] f. (Titre gravé), [43] ff., 186pp, xii., [1] f. Plein vélin ancien de ré-emploi, dos lisse titré à l'encre (comblements de galleries de vers dans les marges). Edition originale de cette très rare bibliographie : la première à faire état d ouvrages sur l Amérique. Son auteur, Antonio Leon Pinelo (1589-1660), probablement né à Valladolid, immigra avec ses parents aux Indes Occidentales en 1604. Il vécut en Argentine et au Pérou, où il suivit l enseignement des Jésuites à Lima et fut diplômé de droit. Cette formation de juriste lui permit d occuper de nombreux postes officiels en Amérique du Sud, et notamment celle de maire d Oruro. Quand il revint en Espagne en 1612, il devint rapidement membre du Conseil des Indes, en tant que juriste et chroniqueur. Il est d ailleurs considéré comme l un des chroniqueurs les plus importants du Conseil. Cette institution fut en charge d administrer les colonies de la Couronne : les Indes Orientales (Philippines) et Occidentales (Amérique), du 16ème au 17ème siècle. Fondé officiellement en 1524 par Charles Quint, le Conseil statue sur les questions judiciaires, gouvernementales, militaires et religieuses. D un point de vue légal, le conseil émet des avis (Consultas) qui, avalisés par le Roi, deviennent des édits. Vers 1615, Leon de Pinelo commença à cataloguer ces décrets et ordonnances émis soit par le Gouvernement en Espagne ou par les Vice-rois des possessions américaines, et proposa dès 1623 une première publication référençant les différents articles de lois touchant à l administration des colonies. C est la première d une liste d uvres importantes consacrées à l Amérique, que l auteur considérait comme le Paradis biblique (cf. « El Paraiso en el Nuevo Mundo », 1656) ; comprenant « Tratado de confirmaciones reales, que se requieren para las Indias Occidentales » (1630), un très sérieux : « Cuestion moral si el chocolate quebronta el ayuno ecclesiastica » (1636), « Aparato politico de las Indias Occidentales » (1653), « Acuerdos del Concejo de Indias » (1658), etc. La présente : « Epitome de la Biblioteca oriental y occidental, nautica y geografica » (Madrid, 1629), reste son uvre majeure, et une référence incontournable, la première bibliographie à mentionner des relations de voyages et autres ouvrages touchant à l Amérique. Pinelo y référence les titres de deux bibliothèques, de 1.200 et 2.250, réunies avec un soin tout particulier (« con particular afecto y devocion »), ainsi que les 300 volumes qui composaient sa bibliothèque personnelle et qu'il léguat au Conseil des Indes. Il enrichit ce catalogue des références d ouvrages majeurs et de manuscrits qu il ne put consulter que dans les grandes bibliothèques de son temps (Duc de Sessa, Ramirez de Prado, Valenzula Velasquez, Nieremberg, Saldierna, Connétable de Castille, Comte Duc d Olivares, palais de l Escurial, Archives de Simancas, Chroniqueur des Indes). Suivant une tradition des débuts de la bibliographie espagnole, les titres des ouvrages étrangers sont traduits en espagnol, mais Pinelo s inspira de modèles comme la Libreria de Doni (1550), et des traditions de catalogage françaises et anglaises, pour arranger sa matière. La première partie (pp. 1 à 60) est consacrée aux uvres relatives à l Asie (spécialement l Inde) et l Ethiopie, la seconde, (pp. 61 à 136) aux ouvrages qui traitent de l Amérique centrale ou méridionale, ainsi que des îles du Pacifique. Les deux dernières parties (pp. 137 à 186) référencent de nombreux ouvrages généraux de navigation ou de géographie, ainsi que des cartes. Chaque section est classée chronologiquement. A la fin des pièces liminaires, l auteur recense quarante-trois langages indo-américains, alors pratiqués dans les colonies d Amérique du Sud. Une seconde édition parut dans la première moitié du 18ème siècle, largement augmentée par Bracia. Sabin en dit : « The following enlarged edition by Bracia is so clumsily thrown together, that it is quite a relief t. Codice articolo 4244

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 10.

Les Americains [The Americans].: Frank, Robert

Frank, Robert

Editore: Delpire, Paris (1958)

Antico o usato
Copia autografata
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 9.235,15
Convertire valuta
Spese di spedizione: GRATIS
In U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Delpire, Paris, 1958. First edition of the photographer's masterpiece with 83 black-and-white full-page photogravures. Oblong quarto, original boards illustrated by Saul Steinberg. Signed by Robert Frank. In near fine condition that shows light wear. Housed in a custom half morocco clamshell box. Jack Kerouac wrote in his preface of The Americans, "Robert Frank he sucked a sad poem out of America onto film, taking rank among the tragic poets of the world. To Robert Frank I now give this message. You got eyes." Frank s Américains eventually achieved legendary status as "the most renowned photobook of all It struck a chord with a whole generation of American photographers Many memorable photobooks have been derived from this mass of material. None has been more memorable, more influential, nor more fully realized than Frank s masterpiece" (Parr & Badger I:247). "From the more than 20,000 images that resulted, Frank eventually chose 83 of them and arranged them into four chapters With these photographs, he later wrote, I have attempted to show a cross-section of the American population. My effort was to express it simply and without confusion. The view is personal Such a simple intention for a book that would so alter the course of modern photography" (Roth, 150). Codice articolo 1353

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 11.

Histoire des arbres forestiers de l'Amérique septentrionale,: MICHAUX, François-André

Descrizione: Imprimerie de L. Haussmann-1813, Paris, 1810. ______ Format : 3 volumes in-4. [260 x 167 mm] Collation : (8), 222, (2) pp., 14 pl., 10 pl. / (4), 280 pp., (1 f.) entre les pp. 204 et 205 , 26 pl., 24 pl. / (4), 408, (2) pp., 11 pl., 13 pl., 11 pl., 11 pl., 13 pl., 5 planches h.-t. Reliure : Demi-veau brun, dos à nerfs orné, tranches mouchetées. (Reliure de l'époque.). ____ Première édition. François André Michaux avait accompagné son père, chargé par le gouvernement de Louis XVI d'établir aux Etats-Unis des entrepôts pour la culture des arbres américains qu'il devait expédier en France. Il effectua seul deux autres voyages par la suite. Exemplaire complet des 138 planches hors-texte, toutes en couleurs. Les gravures sont d'après les dessins de Pierre-Joseph Redouté (32), Henri-Joseph Redouté (27), Pancrace Bessa (75), Adèle Riché (3), A. Redouté (1). La collation donnée par Pritzel, Brunet et Nissen est fausse. Deux planches bis pour le 2e volume sont présentes dans certains exemplaires : Publiées par la suite, "elles n'étaient destinées qu'à remplacer les deux autres, médiocrement faites". W. Junk, Rara historico-naturalia et mathematica I, 64 qui écrivait en 1900 que ce volume qui "n'a jamais été dans le commerce est devenu très rare". Quelques très légères rousseurs. Très bel exemplaire. *-------* First edition. This is the first forest flora of America. Published at the author's expense and printed in 400 copies only. 138 plates by Redouté and Bessa, all coloured. Codice articolo 11351

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 12.

Les Americains (The Americans. Signed): Robert Frank

Robert Frank

Editore: Robert Delpire, Paris (1958)

Antico o usato
Copia autografata
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Da: Rob Warren Books (New York, NY, U.S.A.)

Valutazione venditore: 5 stelle

Aggiungere al carrello
EUR 8.080,76
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 4,48
In U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Robert Delpire, Paris, 1958. Hardcover. Condizione: Fine. 1st Edition. A spectacular copy. Signed by Robert Frank in a very steady hand. True First edition of the photographer's masterpiece with 83 black-and-white full-page photogravures. First published on 15 May 1958 by Robert Delpire in Paris as part of its Encyclopédie Essentielle series. Writings by Simone de Beauvoir, Erskine Caldwell, William Faulkner, Henry Miller and John Steinbeck were included, that Delpire positioned opposite Frank's photographs.[Oblong 8vo, original laminated boards. Cover design by Saul Steinberg. Precedes the First American edition by Grove Press in 1959. A sharp copy with the slightest bit of rubbing. Signed by Author(s). Codice articolo 003659

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 13.

FRANK Robert

Antico o usato
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Da: Bauman Rare Books (Philadelphia, PA, U.S.A.)

Valutazione venditore: 5 stelle

Aggiungere al carrello
EUR 7.572,82
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 8,97
In U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: 1972. First Edition. FRANK, Robert. The Lines of My Hand. (Tokyo: Yugensha, 1972). Folio, original black cloth, original slipcase with mounted cover photograph, original shipping carton. $8200.Limited first edition of Frank s memorable autobiography in photographs, preceding the Lustrum publication of the same title, one of 500 copies with the photograph "Platte River, Tennessee" mounted on the slipcase.Kerouac called his friend Robert Frank an artist who "sucked a sad poem right out of America onto film, taking rank among the tragic poets of the world." "One of the key figures in postwar American art-the Manet of the new photography," Frank was once asked to describe his response to The Lines of My Hand, his unorthodox autobiography. "You look at the road you ve been on," he said, "and it comes back instantly" (New York Times). This beautifully produced first edition includes a number of images from Frank s best-known work, Les Americains, a collection of documentary photographs of American life in the 1950s, particularly among the Beats, along with photographs of Frank s family and images made during his travels in Peru, Spain, England, France. Published in Japan prior to the Lustrum publication of the same title, "Frank s great confessional both sums up and marks the end not only of a photographic era, but a final coming to terms with the effects of WWII and the Bomb" (Parr & Badger I:238). With 30-page caption booklet in Japanese, often missing, laid in. From a limited edition of 1000 unnumbered copies, this is one of 500 copies with the slipcase photograph of "Platte River, Tennessee" (remaining copies with slipcase photograph "New York City, 1948"). Open Book, 286-87. A fine copy in original publisher s wrapping and shipping box. Codice articolo 59603

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 14.

Une guerre. Livre unique entièrement peint. Signé: VAN HOUTEN (Kate).

VAN HOUTEN (Kate).

Editore: Paris, chez l'artiste, 1 août 1990 - 28 février 1991. (1991)

Antico o usato
Copia autografata
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 7.500,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 5,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Paris, chez l'artiste, 1 août 1990 - 28 février 1991., 1991. Couverture rigide. Condizione: Très bon. 1ère édition. 23 x 18 cm, 11 ff. format croissant. Peint à la main. Reliure de l'artiste, couverture peinte avec le titre, double coffret. Livre unique, entièrement peint à la main par Kate Van Houten (née en 1940). L'artiste américaine a préparé et cousu le papier de ce livre le 1er août 1990, jour de l'invasion du Koweit par l'Irak. Chaque page est peinte à la main et égrène les dates et lieux des batailles de la Guerre du Golfe. C'est par un pur hasard que le dernier jour de l'opération Tempête du désert a correspondu à la dernière page du livre.- Kate Van Houten (New-York, 1940) a étudié l'histoire et les langues étrangères aux USA, avant de poursuivre des études de sculpture à Milan. Sur la route du retour vers les États-Unis, elle passe par Paris, où elle décide de vivre. Elle apprend la gravure sur cuivre et sur zinc et la sérigraphie dans l'Atelier 17 de Hayter. Kate Van Houten travaille à partir d'une idée qui se traduit en geste, et prend souvent ses sculptures pour modèle de ses oeuvres sur papier, tandis que son travail sérigraphique se rapproche du paysage, avec ce sentiment des grands espaces américains qui lui manquent parfois. Signé par l'auteur. Livre ancien. Codice articolo 31408

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 15.

Frank, Robert

Editore: Paris: Robert Delpire éditeur, 1958, 5i?me livre de la collection "Encyclopédie essentielle", série histore no. 3 (1958)

Antico o usato
Copia autografata
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 7.059,22
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 15,00
Da: Svizzera a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Paris: Robert Delpire éditeur, 1958, 5i?me livre de la collection "Encyclopédie essentielle", série histore no. 3, 1958. 172 p.,in-12, 19 x 21 cm, relié, la couverture reproduit un détail d'un dessin de Saül Steinberg, avec signature et une dédicace ? Kaspar Schuh, le fils de Gotthard Schuh, avec des planches de photographies en blanc et noir, textes réunis et présentés par Alain Bosquet. Reliure un peu enfoncée et jaunie au dos, autrement bonne condition. - - - BITTE BEACHTEN SIE: Auf Grund der besonderen Versandkostenvorgaben von AbeBooks und ZVAB (der Preis richtet sich nicht nach Gewicht, sondern nach Anzahl der Artikel), kann es bei schwereren oder mehrbändigen Werken zu höheren Portokosten kommen. BEI UNSICHERHEIT FRAGEN SIE UNS BITTE ZUVOR AN. - - - PLEASE NOTE: Because of AbeBooks' and ZVAB?S special requirements for shipping fees (price is per item, not per weight) shipping charges may be higher with heavy books or when comprising several volumes. PLEASE CONTACT US BEFOREHAND IN CASE OF UNCERTAINTY. - - - 950 g 1. Codice articolo 35758

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 16.

Appointment of John Phillips as waiter searcher
Aggiungere al carrello
EUR 6.843,97
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 14,35
Da: Canada a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Boston, 1769. Couverture rigide. Condizione: Très bon. Nomination de John Phillips comme douanier perquisitionneur au port de Québec, Bureau de douane de Boston, le 6 juillet 1769. Document extrêmement rare et précieux autant pour les Américains que pour les Canadiens. Il porte le sceau et la signature de quatre des cinq commissaires du Bureau des Douanes de Boston : Charles Paxton, William Burch, John Temple et Henry Hulton. On a dit de Paxton qu¿il a été involontairement l¿un des pères de la Révolution américaine par son zèle à faire respecter les règlements de douane britanniques. Il est curieux de voir que les douanes du Canada étaient régies à partir de Boston à cette époque. Document encadré sous verre (47 cm x 57 cm). Appointment of John Phillips as waiter searcher at the port of Quebec, Boston Customs House, July 6, 1769. An extremely rare and precious document both for Americans and Canadians. It bears the seal and the signatures of four of the five Commissioners of the Boston Customs Board: Charles Paxton, William Burch, John Temple and Henry Hulton. Paxton was said to be an involuntary Father of the American Revolution because of his zeal in applying British Custom rules. It is interesting to note that Canadian customs were managed from Boston at the time. Document under glass in a 18¿ x 22¿ frame. Codice articolo 020590

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 17.

FRANK, Robert

Editore: Encyclopedie Essentielle, Robert Delpire Editeur (1958), Paris (1958)

Antico o usato
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 6.002,85
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 8,97
In U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Encyclopedie Essentielle, Robert Delpire Editeur (1958), Paris, 1958. Oblong 8vo, original laminated boards after a design by Saul Steinberg. Very fine copy, with none of the fading or wear endemic to this book. Very fine copy, with none of the fading or wear endemic to this book First edition, preceding the American edition. "The Delpire first edition Les Américains (1958) is more like a sociological study, wherein Frank's photographs appear as illustrations of the probing texts printed on facing pages, gathered by Alain Bosquet from dozens of illustrious writers. . . . When Barney Rosset at Grove Press agreed to publish The Americans in the U.S., Frank pulled out all the text, leaving only blank pages with captions facing the images, mirroring the layout of Evans's American Photographs. . . . The French edition is sociology, the American edition is poetry." - David Levi Strauss, as quoted by Roth, The Book of 101 Books, p. 150. Codice articolo 22068

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 18.

L' Architecture russe en URSS I à: BADOVICI Jean :

BADOVICI Jean :

Editore: A. Morancé, Paris (1928-1933). (1933)

Antico o usato

Quantità: 1

Da: OH 7e CIEL (Lausanne, Svizzera)

Valutazione venditore: 5 stelle

Aggiungere al carrello
EUR 5.973,19
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 14,50
Da: Svizzera a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: A. Morancé, Paris (1928-1933)., 1933. Éditions originales. 3 Cartables demi toile noire à attache 28 x 23, titres en blanc, couvertures illustrées. En très bel état de conservation. 38 + 50 + 20 planches volantes reproduites en héliotypie, d'après Ginsburg, Gladkoff, Gropius, Malewitch, Rabinovitch, Rodtchenko, Tschernischow, Vessnine, Les deux premiers tomes (avec des cahiers de 16 et 32 pages) sont référencés par l'éditeur par le sous-titre de "Recherches et réalisations" (qui ne figure pas dans le corps de l'ouvrage), le troisième "Salles de spectacles" (avec un cahier de 40 pages), Ce dernier évoque le concours pour la construction d'un théâtre à Kharkov, qui témoigne de l'ouverture d'une part du pays à la modernité et aux créateurs étrangers, des projets d'architectes allemands et américains étant recensés tandis que celui du Corbusier, jugé irrespectueux, fut promptement balayé.Ensemble rarissime ainsi complet de cette trilogie, remarquable témoignage du bel ouvrage qui se fit en ces années déjà lointaines ou encore proches. difficile à situer. Les cahiers contiennent tous un texte introductif du précité, architecte lui-même et directeur de cette collection, avec divers plans et une liste des planches. Ces dernières, d'une facture soignée sont numérotées et légendées.Ne figurerait dans aucune collection publique suisse. Codice articolo YG00773

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 19.

Schröter, Johann Friedrich

Editore: Johann Justinus Gebauer 1752, 1753, Halle (1752)

Antico o usato
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 5.651,91
Convertire valuta
Spese di spedizione: GRATIS
In U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Johann Justinus Gebauer 1752, 1753, Halle, 1752. Hardcover. Condizione: Very good. 1st. Compiled and translated by Johann Friedrich Schröter. The introduction by Baumgarten is first published here and contains footnotes that are a list of books published on the Americas prior to the publication of this work. In original paper boards with titles stamped on leather labels on the spines. Complete with eight maps and sixty one plates, including frontispiece in volume one. Plates are bound into the rear of each volume on blank leaves and pull out of the text block. Each single page plate is folded once into the text block and were designed not to rest against any other printing so that none of the plates have any offsetting and have remained clean and bright. Part One is mainly a translation of MOEURS DES SAUVAGES AMERICAINS COMPARES AUX MOEURS DES PREMIERS TEMPS by Joseph Francois Lafiteau and published in Paris in 1723, which describes with great detail the customs, religious beliefs and social organization of the Native Americans. Part Two contains extracts from Rochefort, Charlevoix, and other writers. Many depictions of early Native Americans. With inoffensive private library stamp on ffep of both volumes and handwritten dates on spine of each volume. Sabin 77989, Howes S-200. Text is in German. Codice articolo 9001172

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 20.

Georges Clémenceau : Voyage aux Etats-Unis (tapuscrits: Georges Clemenceau]

Georges Clemenceau]

Antico o usato
Copia autografata
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Da: PRISCA (Paris, ., Francia)

Valutazione venditore: 3 stelle

Aggiungere al carrello
EUR 5.500,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 9,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: 1922. Couverture rigide. Condizione: Très bon. Edition originale. Grand et fort in-4° relié demi-chagrin havane clair, dos à cinq nerfs, titre gravé. Paginé 1-152 [4] pages et 150 pages. À l'automne 1922 il part aux États-Unis pour une tournée de conférences, plaidant la cause de la France. Clémenceau s'est retiré de toute occupation politique après l'échec de sa candidature à la présidentielle en janvier 1920. Paul Deschanel l'emporta avec l'appui indirect d'Aristide Briand. De retour le 20 décembre 1922, Clemenceau s'attelle à la rédaction de plusieurs ouvrages : Démosthène, où il peint à la fois l'orateur grec et lui-même ; Grandeur et Misères d'une victoire, où il défend, contre Poincaré et Foch, son action politique de 1917-1919 et évoque le risque du réarmement allemand en raison de l'abandon des garanties du traité de Versailles et de la politique d'apaisement de Briand; et surtout Au soir de la Pensée, un gros ouvrage de réflexion et de philosophie qui va être le but principal de ses vieux jours : il y réfléchit sur l'humanité, les différentes religions et cultures, le progrès, etc. Les deux parties de ce volume, sous forme de tapuscrits originaux sont l'original anglais et la version française. Nous donnons le sommaire d'après la version française : pages 1-2 : Un poème de Ruyard Kipling ; 3-5 Clare Sheridan « le rôle de l'Amérique pendant la guerre critiqué par Kipling dans une interview donné au World » (New York 10 septembre 1922) ; 6 « Le Maréchal Foch tape sur Clémenceau en ridiculisant son voyage en Amérique » (New York Tribune 10 octobre 1922) ; 7 « Foch attaque Clémenceau » (New York World 11 octobre 1922) ; 8-12 Article de Caillaux au World à propos du voyage de Clémenceau en Amérique (New York World 16 octobre 1922) ; 13 « Diffamation de Clémenceau » (New York Tribune 17 octobre 1922) ; 14-15 Déclarations de Clémenceau (Echo National 13 septembre 1922) ; 16 Interview de Clémenceau par Henri Beraud (Petit Parisien 11 septembre 1922) ; 17- 60 Mon message à l'Amérique (articles donnés au World) ; 61-89 « Discours de M. Clémenceau » donnés à différents journaux américains ; 90-102 Discours prononcé à la chambre de commerce de New York ; 103 Allocution de M. Clémenceau au 106° régiment (22 novembre 1922) ; 104 Discours au City Hall de Boston 23 novembre 1922 ; 106-117 Discours au Tremont Temple de Boston (24 novembre 1922) ; 118-125 Discours à l'auditorium de Chicago (28 novembre 1922) ; Hommage à Clémenceau à Lincoln (Springfield 30 novembre 1922) ; Discours à l'Odéon de Saint-Louis (2 décembre 1922) ; 133 Discours à l'Hôtel de la Société Historique du Maryland à Baltimore (4 décembre 1922) ; 135 Allocution au War College (Washington 6 décembre 1922) ; 137 Discours au Continental Memorial Hall a Washington (8 décembre 1922) ; 142 Discours au délégués de la fédération des fermiers américains (Chicago 11 décembre 1922) ; 145 Diner organisé à L'Hôtel Pensylvania de New York par le Comité pour la France dévastée (13 décembre 1922) ; nous n'avons pu bien sur, recenser toutes les contributions ici rassemblées ; bon nombre sont inédites et ne furent jamais publiées. Une table à la fin permet de s'orienter. La première partie retranscrit toutes les communications en anglais. On trouve non insérés dans le volume une douzaine de feuillets d'allocutions de Clémenceau antérieures et postérieures au voyage aux Etats-Unis. Signé par l'auteur. Codice articolo WES1091

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 21.

De Londres à Venise par New York: FARRERE, Claude ;
Aggiungere al carrello
EUR 5.500,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 10,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: René Kieffer, 1949. rigide. Un des 9 exemplaires sur japon impérial numérotés (n° 4), contenant une suite des gravures avant la lettre, sur japon impérial, et tous les documents originaux se rapportant à un chapitre (en l'espèce celui-ci consacré au Havre): manuscrit original de Claude Farrère, la première composition et les corrections d'auteur, les corrections typographiques, un croquis et un dessin à la plume de Valdo Barbey, une épreuve signée de l'artiste et le cuivre, 1 vol. in-4 reliure plein maroquin bleu sous étui bordé, dos à 5 nerfs, tête dorée, cuivre original inséré au premier plat, reliure signée de René Kieffer, René Kieffer, 1949, 112 pp. avec 18 eaux-fortes hors texte, la suite avant la lettre, les 10 feuillets du manuscrit , 5 feuillets des 1ères épreuves avec correction, les 4 ff second jeu d'épreuves, les 4 ff. du 2e jeu d'épreuve avec les corrections typographiques, les 2 ff. du bon à tirer, ainsi que le croquis, le dessin à la plume et l'épreuve signé par Valdo Barbey de son dessin de l'embarcadère du Havre, dont le cuivre original est relié au premier plat Magnifique exemplaire du tirage de tête sur Japon avec suite avant la lettre, dédicacé par l'auteur ("à Monsieur Guy Rigolet, en hommage") et l'illustrateur ("à Monsieur Guy Rigolet, comme moi, amoureux du Havre), et contenant l'intégralité des documents originaux du chapitre relatif à l'étape du Havre : les 10 feuillets du manuscrit original de Claude Farrère, les 5 feuillets des 1ères épreuves avec correction de l'auteur, les 4 ff. du second jeu d'épreuves, les 4 ff. du 2e jeu d'épreuve avec les corrections typographiques, les 2 ff. du bon à tirer, ainsi que le croquis original, le dessin à la plume original et l'épreuve signée par Valdo Barbey de son dessin de l'embarcadère du Havre, dont le cuivre original est relié au premier plat. Parfait état (ex-libris Guy Rigolet) pour cet ouvrage d'exception, qui est un remarquable témoignage d'attachement pour la ville du Havre : "Le Havre est en effet, par excellence, le vrai port des Européens allan en Amérique, et le vrai port des Américains venant visiter cette chère vieille terre de leurs ancêtres. Et ce qui est à voir et à admirer dans Le Havre, ce sont les piers d'embarquement d'où partent les paquebots transatlantiques". René Kieffer avait acquis de son vieil ami Valdo Barbey 18 gravures sur cuivre représentant 18 ports du monde. Décidé à faire paraître un texte de 4 pages par port, il s'adressa d'abord à Pierre Mac Orlan, puis à Blaise Cendrars (qui en fera le sujet de son ouvrage "Bourlinguer") avant de se tourner vers Claude Farrère (Cf Catalogue de Vente Sotheby's du 30 mai 2006). Langue: Français. signé par l'auteur. Codice articolo 48957

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 22.

MAUROIS (André et Simone) et POUQUET (Jeanne).

Antico o usato

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 5.000,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 8,50
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Ensemble de dossiers et classeurs. (DT doc) En 2007, nous avons consacré quatre catalogues à la succession Maurois: «de . à . Michelle Maurois» (livres dédicacés, juin 2007); «À la recherche d André Maurois» (septembre 2007); «De Léontine. à Jean-Étienne» et «À André. À Simone» (ouvrages dédicacés).Il nous restait un ensemble qui nous paraissait exceptionnel d extraits de la correspondance d André et Simone Maurois avec Maurice et Jeanne Pouquet, la mère et le beau-père de Simone. Avant de le présenter, nous voulions nous assurer de ce qui pouvait exister dans les archives Maurois données à la Bibliothèque de l Institut. Il nous fut répondu que les cartons n avaient pas encore été ouverts.En 1940, André Maurois arrive à Londres comme officier de liaison. Sa mission est de permettre aux soldats des deux nations de se connaître et de s apprécier. Après la défaite, De Gaulle lui propose de se joindre à lui. L écrivain décline l offre et reste fidèle au Maréchal Pétain, à qui il doit son élection à l Académie. Convaincu que l Angleterre remportera la guerre, il va retrouver sa femme, invitée par des amis aux États-Unis. C est ainsi que commence l exil à New-York, qui durera jusqu en 1945 pour Simone et 1946 pour lui. Toujours fidèle à Pétain, malgré la confiscation de ses biens par Vichy, Maurois refuse de faire partie du groupe «Forever French» et sera persécuté par Henry Bernstein (appelé Honry dans les lettres) à cause de ses positions politiques. Des livres ont été consacrés à la coexistence souvent difficile entre Français pétainistes et gaullistes. Mais il manque à ses ouvrages, si bons soient-ils, le côté vécu, et donc touchant, parfois poignant, de la vie quotidienne.Dans ses Mémoires, Maurois définit ainsi son labeur américain (car sans ressources, il dut travailler pour vivre): «À New York, je savais que je servais mon pays avec ferveur et efficacité. Je m étais proposé deux buts: maintenir intacte l image d une France digne d amour et de respect; convaincre les Américains que cette guerre devait être leur guerre. Puis je voulais, aussitôt que les États-Unis entreraient dans la lutte, m engager une fois encore dans l armée», ce qu il fit.Cet ensemble contient: 1 Un dossier de lettres d André et Simone Maurois aux Pouquet, en partie constituée de recopie de lettres d André Maurois à sa femme (289 pp.)2 Un dossier de lettres de Jeanne Pouquet àses «enfants» (juin 1940-octobre 1942; 592 pp.), dans lequel elle fait notamment part de ses démarches pour défendre André quand il est attaqué dans la presse (l envoi d extraits de correspondance étant une large part de cette activité).3 Le Journal de Jeanne Pouquet (2 novembre 1942-15 octobre 1945; 471 pp.) commencé à l interruption des liaisons courrier avec l Amérique. Elle y note les événements familiaux, politiques, les démarches de Maurice pour la société Coti et les drames quotidiens propres aux périodes troublées.Il est publié sous le titre Journal sous l Occupation allemande (1942-1945), Monaco, Éditions du Rocher, 2006, qui laisse une partie inédite. Le choix des extraits est parfois très partial, ce qui nuit à la force de ce témoignage vivant, rapporté au jour le jour. Jeanne Pouquet avait l habitude de reproduire des extraits de lettres des Maurois dans les envois qu elle adressait à ses amis. On lira avec intérêt les réactions suscitées qu elle reproduit dans son Journal, ainsi que les témoignages de ses contemporains, dont elle reproduit des extraits de correspondance.4 Dossier de censure et documents diversLettres de Maurois du 20 juillet 1940 au 15 novembre 1941 pour un total de 162 pp., constituant un livre agrafé qui contient cette lettre en exergue: «18 janvier 1967. L abbé Sorel qui m avait donné ce recueil de lettres était curé de campagne du petit village de Lagrâce-Dieu (Hte Gne).» Le correspondant rend à la famille le dossier en expliquant sa provenance.Suppléments divers dans une chemise, dont l autorisation de porter le nom «André-Maurois» au lieu d Herzog.Les personnes intéressées peuvent nous demander l inventaire détaillé de l ensemble (20 pp.). Codice articolo 1347730

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 23.

Mémoire sur la découverte du nouvel emploi: MORTON W.-T.-G. (de

MORTON W.-T.-G. (de Boston)

Editore: Paris, de l'impr. d'Edouard Bautruche, 1847 (1847)

Antico o usato
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 4.800,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 25,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Paris, de l'impr. d'Edouard Bautruche, 1847, 1847. Couverture rigide. Condizione: Très bon. Edition originale. Paris, de l'impr. d'Edouard Bautruche, 1847 ; 1 vol. in-8 (21.5 x 13 cm), 60 pp., demi-chagrin brun moderne, dos lisse, titre en long, minime mouillure marginale, très bon état. Edition originale, fort rare (un seul exemplaire au Catalogue Collectif de France : BnF) et très recherchée, de l'un des deux mémoires majeurs de Morton (avec 'Remarks on the proper mode of administering sulphuric ether by inhalation' paru la même année ¿cf. One hundred books famous in medicine, 64 C et Garrison & Morton, 5653-). *** THE MOST COMPLETE AND EXPLICITE PAMPHLET OF MORTON ON THE DISCOVERY OF ANESTHESIA BY ETHER (PARIS, 1847) *** Ce mémoire original (Fulton & Stanton, The centennial of surgical anesthesia, IV.23 avec reproduction de la page de titre p. 57) est le plus complet des deux. Selon Arnulf (L'histoire tragique et merveilleuse de l'anesthésie, p. 60), ce mémoire est, parmi les textes publiés par Morton, "le plus complet et sans doute le plus explicite ; tout y est exposé avec précisions et détails". Il fut présenté par Arago à l'Académie des sciences de Paris. Il ne sera publié aux Etats-Unis, en anglais et en français, que l'année suivante et sans les "pièces justificatives" (pp. 29-60) que Morton a ajouté face aux querelles de priorité : "First published at Paris in November 1847 as a memoir in French, Morton's statement was issued in English in Littell's Living Age on 18 March 1848 as an appendix to an authorized history of the ether discovery compiled by the trustees of the Massachusetts General Hospital. . . This Memoir, therefore, represents the most carefully considered of all of Morton's statements in the ether controversy and is basic to an understanding of the issues involved. The Appendix to which Morton occasionally alludes in the text was included in the original French edition of the memoir but was not included when reprinted in Littell's Living Age" (Fulton JF : A memoir to the Academy of Science, at Paris on a new use of sulphuric ether, by W. T. G. Morton: Foreword). Comme l'a souligné M.Th. Cousin, ce sont ainsi "les sociétés savantes françaises que les Américains prennent pour arbitres de leurs conflits" . Morton expose, dans un but scientifique, l'historique de sa découverte, à savoir que " l'inhalation de la vapeur d'éther sulfurique bienrectifié doit produire l'insensibilité ou absence du sentiment de la douleur dans les opérations sur le corps humain". Morton obtint la moitié du prix Montyon en 1850 pour avoir introduit la méthode inhalatoire dans la pratique chirurgicale, l'autre partie du prix revenant à son adversaire Jackson, récompensé pour ses observations et ses travaux sur les propriétés anesthésiques de l'éther. Morton joua un rôle majeur dans la découverte de l'anesthésie (Woodward GS : The Man who Conquered Pain: A Biography of William Thomas Green Morton, pp. 99-100 ; Faulconer & Keys, Foundations of Anesthesiology, vol. I, pp. 296-307). Ce mémoire manque à Waller, à Osler et à Norman (Osler et Norman ne possédaient que l'édition américaine de 1848). © S.A.S. Jean-Pierre Aubert, 2015. Codice articolo 14960-8R

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 24.

Essais historiques et politiques sur les Anglo-Américains.: HILLIARD D'AUBERTEUIL, [Michel-René].

HILLIARD D'AUBERTEUIL, [Michel-René].

Editore: Bruxelles: s.n., et Paris: Chez l'auteur, pour les T.III et IV, 1781-1782 (1781)

Antico o usato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 4.788,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 18,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Bruxelles: s.n., et Paris: Chez l'auteur, pour les T.III et IV, 1781-1782, 1781. Edition originale, 5 volumes in-8, dont un atlas contenant les cartes et planches; Tome Premier, première partie: xvi, 198p.; seconde partie: xii, 199 - 441p. Tome Second, première partie "Essais historiques et politiques sur la Révolution de l'Amérique septentrionale": xii, 208p.; seconde partie: xiv, 436p. Atlas: 8 cartes et 1 plan dépliants, 4 portraits et 5 planches, pour un total de 18 gravures; les planches sont de Le Barbier gravées par Pelicier, Patas, Halbou, Godefroy. portraits de John Hancock, George Washington, Benjamin Franklin et William Pitt; les gravures illustrent la Première assemblée du Congrès, Incendie de New York, Pompe funèbre de Warren. Reliure d'époque en veau marbré, triple filet d'encadrement sur les plats, dos lisse orné, pièces de titre et de tomaison en maroquin vert, gardes et tranches marbrées, coupes ornées. Extrémités légèrement frottées, deux trous de vers à un mors, pâle mouillure à une quinzaine de feuillets du troisième volume, mais un bel exemplaire. Intéressante relation détaillée de la période 1776-77: émigration, formation et évolution des colonies anglaises d'Amérique du nord jusqu'en 1770, troubles de Boston, imposition des droits sur le thé (Boston Tea-Party), George Washington nommé commandant des armées d'Amérique, siège de Québec, arrivée de l'armée anglaise au Canada, déclaration d'indépendance des 13 états réunis le 4 juillet 1776 dans l'hôtel de ville de Philadelphie. Rôle et mort de Pitt, voyage de Lafayette et d'autres jeunes aristocrates français pour soutenir les insurgés, alliance de la France avec l'Amérique. "We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal, that they are endowed by their Creator with certain unalienable Rights, that among these are Life, Liberty and the pursuit of Happiness." Ouvrage très rare en dehors des bibliothèques d'institutions. Sabin 31899, Chadenat 3525, 4563. Codice articolo 39085

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 25.

Voyage autour du Monde, pendant les années: FLEURIEU, Charles Pierre
Aggiungere al carrello
EUR 4.663,34
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 13,63
Da: Australia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Courcier, Paris, 1809. Five volumes, octavo, and a quarto atlas; contemporary French quarter calf and papered boards, flat spines banded in gilt with double orange labels, a beautiful set. Fleurieu's narrative of the voyage of the Solide under the command of Etienne Marchand, the first French commercial voyage to the Northwest coast of America, and the second French circumnavigation (some twenty-five years after Bougainville's). Lada-Mocarski commends this book as "a very important and authoritative work for the history of the Northwest coast".Returning from Bengal in 1788, Marchand had come across the voyager Portlock who told him of the lucrative fur trade between the Northwest coast and China. 'The trading firm of Baux in Marseille underwrote a commercial expedition and purchased and fitted out the copper-sheathed ship Solide, which sailed in December 1790 for the Pacific via Cape Horn. At the Marquesas, Marchand took possession of two islands, Uapou and Nukuhiva (which he named Ile Baux), not knowing of Ingraham's visit on the Hope two months earlier. At the Northwest coast he obtained a large cargo of furs, sailed south to Hawaii, through the Marianas, and reached Macao.This was a successful voyage but a commercial failure. Marchand was unable to sell his furs, and upon his return to France they were impounded by a revolutionary faction and eventually perished. The firm of Baux ultimately lost two-thirds of its capital in the venture.' (Forbes).Nevertheless, Marchand had proved that in times of peace, the French could compete successfully in the Pacific trade. As Marchand died in 1793, the work was actually written by Count Charles Pierre Fleurieu, himself an explorer. Fleurieu was much more than just an editor here: he put the narrative together from the logbooks of the ship's surgeon Claude Roblet, and Prosper Chanal, the second-in-command. Using these as a foundation he brought together what O'Reilly and Reitman describe as 'un vaste travail de compilation, où les observations géographiques, nautiques, ethnographiques et zoologiques sont confrontées avec celles des voyages espagnols (Mendaña, Quiros), hollandais (Roggeween), anglais et américains (Cook, Ingraham, Roberts, Hergest).'. As a result the book includes a good account of discoveries along the American coast, from Cortes in 1537 to Malaspina in 1790, including records of Drake, Juan de Fuca, Cook, La Pérouse, Meares, Colnett, Portlock and Dixon. Considerable text is devoted to descriptions of natural history specimens collected en route. The final volume contains a critical analysis of Roggeveen's voyage, and the engraved charts include five of Alaska and the Northwest coast, four of Marquesan interest and one of Hawaii, while the China Sea chart contains important corrections.The book was published in two versions in Paris in 1798-1800; the octavo format version was reissued in the form offered here, with the simple substitution of a new title-page (Forbes cites a re-issue of the quarto rather than the octavo version, perhaps in error). Codice articolo 4401784

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 26.

SCHROTER, Johann Friedrich; CHARLEVOIX, Pierre-Francois-Xavier de; LAFITAU, Joseph-Francois] BAUMGARTEN, Siegmund Jakob

Editore: Johann Justinus Gebauer 1752 - 1753, Halle (1752)

Antico o usato
Rilegato
Prima edizione

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 4.617,58
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 6,28
In U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Johann Justinus Gebauer 1752 - 1753, Halle, 1752. Hardcover. First Edition. Two quarto (7-3/4" x 10") volumes bound in early full vellum with gilt lettering and rules on the spine. Illustrated with 8 maps (5 folding) and 59 full-page engravings (6 folding), many of which depict early Native Americans. Most of the first volume contains German translations of Lafiteau's MOEURS DES SAUVAGES AMERICAINS COMPARES AUX MOEURS DES PREMIERS TEMPS (Paris, 1723). The second volume is compiled from various sources and includes German translations of passages from Charlevoix's HISTOIRE ET DESCRIPTION GENERALE DE LA NOUVELLE FRANCE (Paris, 1744). Baumgarten's "Vorrede" contains a bibliography of the New World. The social life and customs of Native Americans of both North and South America are described and illustrated in detail, with chapters on individual areas including Florida, New England, Virginia, Peru, Brazil, and even Jamaica and Greenland. There is much on the Incas as well. Howes S-200; Sabin 77989. Text and plates very clean. Tasteful early twentieth century bookplate on front pastedowns. Near Fine. Codice articolo 012372

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 27.

New York and Brooklyn Bridge (Bridge N°1): Roebling John A.

Roebling John A.

Editore: Joseph Koehler, New York (1903)

Antico o usato

Quantità: 1

Da: Rossignol (Paris, Francia)

Valutazione venditore: 4 stelle

Aggiungere al carrello
EUR 4.500,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 8,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: Joseph Koehler, New York, 1903. Condizione: Bon État. Rare et majestueuse Chromolithographie, en coloris d'époque, représentant une vue panoramique de la ville de New York et du Pont de Brooklyn. Cette vue a été réalisée en 1903, 20 ans après la construction du pont de Brooklyn, par les propres concepteurs de ce pont, John A. Roehling et son fils, et imprimée par Joseph Koehler. A l'époque, le pont de Brooklyn, terminé en 1883, était le premier pont suspendu avec des cables en acier. Cette vue plongeante représente le Lower East Side de Manhattan visible depuis la rive de Brooklyn. L'East River est traversée par le Pont de Brooklyn qui, reliant les 2 rives, domine cette immense vue. Cette lithographie témoigne de l'effervescence de la métropole américaine avec la représentation d'une vive activité portuaire, de nombreux bateaux à voiles et à vapeur, le trafic automobile sur le pont, avec les traditionnels drapeaux américains surplombant les tours du pont. Sous l'illustration, des détails techniques concernant la largeur du pont, sa longueur, le diamètre des cables, etc. Joseph Koehler est un illustre lithographe de New York qui exerça de 1890 à 1911. Cette lithographie est extrêmement rare. Rare and majestic Chromolithography, in period colors, depicting a panoramic view of New York City and the Brooklyn Bridge. This view was made in 1903, 20 years after the construction of the Brooklyn Bridge, by the designers of this bridge, John A. Roehling and his son, and printed by Joseph Koehler. At that time, the Brooklyn Bridge, realised in 1883, was the first suspension bridge with steel cables. This plunging view represents the Lower East Side of Manhattan visible from the shore of Brooklyn. The East River is crossed by the Brooklyn Bridge which, linking the two banks, dominates this immense view. This lithograph testifies to the effervescence of the American metropolis with the representation of a lively port activity, many sailing and steamboats, car traffic on the bridge, with the traditional American flags overlooking the towers of the bridge. Under the illustration, technical details concerning the width of the bridge, its length, the diameter of the cables, etc. Joseph Koehler is an illustrious lithographer from New York who practiced from 1890 to 1911. This lithography is extremely rare. Dim : 100 x 67 cm; 39,3 x 26,3 inches. Codice articolo 15531

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 28.

Descrizione: S.D. Baudelaire a laissé un mot à son domicile pour prier son copiste de lattendre : .Je croyais pouvoir rapporter à la maison Lévy un compte dargent que jai besoin de faire recopier (3 ou 4 copies). La maison Lévy [léditeur Michel Lévy] na pas encore fait le compte. Elle me le fait espérer pour demain. Confus, il sexcuse de le faire .venir 3 fois inutilement ; mais ce nest pas ma faute. Le « Carnet », tenu par Baudelaire de juillet 1861 à novembre 1863 contient plusieurs mentions à Édouard Laumonier. Cest durant cette période que Baudelaire lui demande de copier ou de faire copier des poèmes en prose, des parties de son attaque contre Villemain (le secrétaire perpétuel de lAcadémie française que Baudelaire railla dans la Revue anecdotique), mais cest surtout pour copier les traductions de Poe que Baudelaire sollicite son copiste, tout en linterrogeant sur des termes anglais ou américains. Trois recueils des traductions de Poe par Baudelaire furent publiés à Paris par Michel Lévy, Histoires extraordinaires (1856), Nouvelles Histoires extraordinaires (1857), et Histoires Grotesques et Sérieuses en 1864. Codice articolo 3908

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 29.

ÉTATS-UNIS.] [NAPOLEON].

Editore: chez Ph.-D. Pierres, A Philadelphie et se trouve à Paris (4228)

Antico o usato

Quantità: 1

Aggiungere al carrello
EUR 4.400,00
Convertire valuta
Spese di spedizione: EUR 20,00
Da: Francia a: U.S.A.
Destinazione, tempi e costi

Descrizione: chez Ph.-D. Pierres, A Philadelphie et se trouve à Paris, 4228. A Philadelphie et se trouve à Paris, chez Ph.-D. Pierres, Pissot, 1783. In-8 (190 x 122) de [2] ff., 540 pp. Plein veau marbré d?époque, dos lisse orné, pièce de titre de maroquin grenat, tranches marbrées (reliure de l?époque). EDITION ORIGINALE française de la Déclaration d?indépendance des Etats-Unis d?Amérique qui avait paru en anglais en 1781 et dont Chadenat affirme qu?elle est rare (Bibliothèque de feu M. Ch. Chadenat, 5941) ; ce qui est le cas puisqu'elle ne semble avoir été tirée qu'à 600 exemplaires, sur les presses de Pierres, proche de Benjamin Franklin lui-même imprimeur. Voir à ce sujet l'ouvrage de Livingstone, Franklin and his Press at Passy (1967, p. 187).Elle contient la traduction de la Constitution officielle des Etats-Unis donnée par le duc Louis-Alexandre de La Rochefoucauld sur l?instigation de son ami Benjamin Franklin, alors ambassadeur des États-Unis en France, la Déclaration d?Indépendance, les article de confédérations entre les états et les Traités d?amitiés et de commerce avec les différentes puissances. ?C?est à travers les traductions du duc de La Rochefoucauld que les textes constitutionnels de la jeune Amérique ont été connus en France. (?) Pour la première fois, un texte solennel proclamait sans restriction la liberté religieuse? (Lumières !, BnF, nº 214).Sur le titre se trouve utilisé pour la première fois un fleuron représentant le grand sceau des États-Unis composé d?une aigle (le fameux pygargue à tête blanche dans sa première version beaucoup plus rudimentaire) accompagnée de la devise E pluribus unum, qui sera par la suite adoptée par le Congrès américain. On remarque également 13 étoiles symbolisant les 13 colonies indépendantes unifiées en un seul pays (New Hampshire, Massachusetts, Rhode Island, Connecticut, New York, New Jersey, Pennsylvanie, Delaware, Maryland, Virginie, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Géorgie).Exemplaire de la bibliothèque des frères «Xavier et Vincent Giubega» avec leur ex-libris manuscrit biffé sur le titre.Intéressante provenance que celle de deux membres renommés d?une famille corse intime des Bonaparte. Provenance qui se fait plus significative encore quand on sait que Xavier Giubega se distingua par son courage lors de l?assaut de Calvi par les anglais. La nation américaine fut un modèle et une alliée naturelle de la France contre les anglais et la révolution américaine, qui mena à la guerre d?indépendance contre la Grande-Bretagne, fut très proche de la lutte des corses pour leur indépendance. Nul doute que les Giubega et les Bonaparte étaient admiratifs des indépendantistes américains ; le futur empereur eut d?ailleurs ces mots pour George Washington :«nous partageons les travaux de Washington, nous nous réjouissons de ses triomphes [?] Sa cause est celle de l?humanité.»Petites restaurations aux coiffes, coins, mors et aux deux premiers feuillets atteints de mouillures avec une petite lacune avec perte de lettre sur le titre.Bel exemplaire.Bibliothèque de feu M. Ch. Chadenat, 5941.Sabin, 16118. Codice articolo 966

Informazioni sul venditore | Contattare il venditore 30.

Risultati (1 - 30) di 22621